Peaux mixte et perte de poids

Zoom sur les peaux mixtes Les peaux mixtes sont complexes. Souvent, un excès de sébum s’accumule sur la zone T. Il s’agit du front, du nez et du menton. Cette accumulation grasse favorise un grain de peau irrégulier et des pores visibles et dilatés. Tandis que les joues présentent une peau normale avec un aspect mat et uniforme. total-energies Certaines peaux mixtes présentent une physiologie différente, qui change en fonction des saisons, des périodes du cycle menstruel, etc Passant ainsi d’un aspect sec à un aspect gras, la prise en charge de ces peaux est particulièrement difficile et doit s’adapter en fonction de l’état de l’épiderme. comparateur-gaz.fr Ce type de peau est souvent l’apanage des femmes en âge de procréer, entre 20 et 45 ans. Par la suite, avec le temps, la plupart des épidermes deviennent secs. Perte de poids, votre peau en dit long ! Au-delà du tour de taille affiné, des cuisses galbées et du visage un brin creusé, la peau porte elle aussi les stigmates de vos efforts. diagnostic-edf.fr Contre les traits tirés Moins alimentée en nutriments, en vitamines et parfois en eau dans le cas de régime trop draconien, le derme perd en effet de son élasticité et de ses capacités protectrices contre les agressions extérieures. En cause notamment, la réduction d’apport en matières grasses réduisant la concentration de lipides dans les cellules adipeuses. Lesquelles s’avèrent être de véritables réserves énergétiques. Conséquence, la couche lipidique amincie ne joue plus son rôle protecteur. Fragilisée, la peau s’assèche et tire. Autre point, l’organisme compensera une carence en lipides avec de l’eau pour tenter de se réchauffer. Malheureusement, l’excès en apport hydrique augmentera le risque de rétention d’eau, de cellulite, d’œdème. Et favorisera donc la prise pondérale. Votre corps parle ! Si vous avez tendance à perdre puis reprendre du poids rapidement, des vergetures - ces fines stries blanches indolores mais peu esthétiques - peuvent apparaître sur les parties du corps où s’accumule habituellement le tissu adipeux (cuisses, fesses, ventre). conseil-energie.fr Ce désagrément s’explique par la variation du taux de collagène, protéine assurant la production de fibres essentielles à la cohésion des tissus cutanés. Réparti dans les trois couches du derme, le collagène permet à la peau de résister à l’étirement. C’est pourquoi, en cas de grands écarts sur la balance, les fibres du derme se cassent, laissant apparaître des vergetures. Par ailleurs, cette même production de collagène diminue avec la sécrétion de cortisol, hormone secrétée en cas de stress prolongé. Dès lors, on comprend mieux pourquoi privation et bonne humeur sont difficilement compatibles en temps de disette dans l’assiette. D’autant plus qu’un excès de cortisol se traduit souvent par une prise de poids au niveau abdominal.